logo Les Agoras de l'ARS Paca
Renseignements/Inscriptions : 04 13 55 83 17

Comité des programmes

malaterre.JPG

Bernard Malaterre

Vice-président de la CSOS (commission spécialisée de l’organisation des soins), siégeant à la Conférence régionale de santé et de l’autonomie (CRSA) au titre d’une représentation des Conférences de territoire, il a siégé lors de plusieurs mandats successifs au sein de ce type d’instances territoriales. Il est actuellement vice-président de la Conférence de territoire du Var.

Juriste de formation, après un passage à l’ENSP (école nationale de santé publique) qu’il intègre par la voie du concours externe, il effectue la première partie de sa carrière professionnelle en tant que directeur d’établissement de santé public.

Au sein du CHU de Lyon, il occupe différents postes : directeur des ressources humaines à l’Hôpital Edouard Herriot, cabinet de la direction générale, direction de l’Hôtel-Dieu.

Détaché peu de temps au ministère de la coopération, à la tête du CHU de Brazzaville, il oriente ensuite sa carrière vers le secteur privé non lucratif. Il assure actuellement les fonctions de directeur de l’Hôpital Léon Bérard à Hyères dans le Var, qui est un établissement pluri-spécialisé dans le champ des soins de suite et de réadaptation (SSR).

Il assure différents mandats au sein du champ privé à but non lucratif : principalement au sein de la FEHAP (fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne), de l’Uriopss (Union régionale interfédérale des organismes privés sanitaires et sociaux) et de l’UNIFED (Union des fédérations et de syndicats nationaux d’employeurs sans but lucratif du secteur sanitaire, médico-social et social) Paca .

Par ailleurs, il siège au conseil d’administration de l’Observatoire régional de la santé (ORS) dont il est trésorier. Enfin, à travers sa participation au Conseil d’administration de l’ARI (Association régionale pour l’intégration des personnes en situation de handicap ou en difficulté) dont il est un des vice-présidents, il a pu acquérir une meilleure connaissance du champ du handicap et des personnes en difficulté sociale. Son parcours professionnel lui a donc permis d’acquérir un bon niveau de connaissance des modes de gestion publique et privée, dans les champ sanitaire, médico-social et social.

Il a participé à différentes actions d’opérations humanitaires, essentiellement en direction de pays d’Afrique francophone.

Bernard Malaterre fait partie du comité des programmes au titre des établissements de santé privés à but non lucratif.